(Spécial 8 mars) En lutte pour nos droits, ici et ailleurs

Le 8 mars dernier, à l’occasion de la Journée internationale des droits DES femmeS, plusieurs milliers de manifestant.e.s se sont mobilisé.e.s dans les rues du monde entier et sur internet. J’étais présente place de la République à Paris.

En 2015, en France, les hommes gagnaient en moyenne 24% de plus que les femmes. 73,8% des députés élus à l’Assemblée Nationale étaient des hommes, de même que 85,5% des personnes figurant à la « Une » des quotidiens français. Ils n’étaient que 16% à la tête d’une famille monoparentale avec un niveau de vie de 24% supérieur à leurs homologues féminines. Enfin, 62000 femmes ont été victimes de viols ou de tentatives de viols, contre 2700 hommes. Et 122 femmes ont été tuées par leur conjoint. (Sources)

Des chiffres comme ceux-là, il en sort par centaines et sont tristement révélateurs des inégalités de genre et de l’oppression patriarcale dans la société française. Mais qu’en est-il de la situation mondiale ? A l’heure actuelle, 700 millions de femmes ont été mariées avant l’âge de 18 ans, dont 250 millions avant 15 ans. 200 millions de femmes et de filles encore vivantes aujourd’hui ont subi des mutilations génitales/excision, le plus souvent avant l’âge de 5 ans. Elles sont 70% des victimes de trafic d’êtres humains. En janvier 2017, seulement 10 chef.fe.s d’État et 9 chef.fe.s de gouvernement dans le monde sont des femmes. Et elles ne représentent que 3% des soldat.e.s de la paix de l’ONU. (Sources)

Voici un diaporama sonore, réalisé pour l’occasion. Ce fut pour moi une bouffée d’oxygène et d’espoir de voir toutes ces personnes mobilisées. En pensée à tou.te.s celleux qui n’ont pas pu y être.

 

la mal-baisée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *